Harold le bot : l’art 2.0

Harold le bot

Partager

A l’heure où nos téléphones sont habités par des voies avec qui l’on dialogue, des nouveaux concepts apparaissent sur les réseaux sociaux : des personnes virtuelles ou bots (comprendre robot) avec qui l’on peut échanger.

🤖Rencontre avec Harold le Bot 🤖

Harold le Bot en fait partie. Après avoir posé votre « like » sur la page Facebook de ce Bot, vous pouvez lui envoyer un message. Il vous emmène alors dans une discussion passionnante qui s’adapte au fil de vos réponses.

🎨 Mais quel rapport avec l’art ? 🎨

Harold annonce dès le premier échange qu’il est un « robot passionné par l’art ». Il nous propose ensuite de prendre part à une « expérience artistique » participative. Le robot souhaite répertorier les œuvres favorites des utilisateurs de l’application pour pouvoir leur offrir une exposition d’un nouveau genre.

Le robot (qui répond dans la seconde suivant notre message) propose ensuite une sélection d’œuvres qu’il appartient à l’utilisateur de sélectionner.

Après ce premier « contact » si particulier, Harold nous fait découvrir ses fonctionnalités !

🕹 La fonctionnalité jeudi verni, propose les vernissages à ne pas manquer de la semaine et dans le coin !

🕹 News, permet de découvrir une sélection d’articles issus de différents magazines et journaux dédiés à l’art.

🕹 Discover permet de découvrir un ensemble de concepts, d’expériences vécues par d’autres utilisateurs de l’application.

Harold, plus qu’un ami, c’est un guide qui oriente ses réponses en fonction des nôtres.

Tous les chemins mènent à l’art. Harold a créé ces chemins et nous permet de découvrir tout un tas d’activités, de vernissages, d’évènements en proposant des réponses toutes faites. Une nouvelle façon ludique de nous pencher sur des évènements culturels et de découvrir de nouvelles choses.

🙌 Une expérience sur mesure dont vous êtes les acteurs 🙌

Harold réunit une communauté d’utilisateurs qui peut proposer au bot de nouvelles réponses… et donc qui permet à chacun d’apporter sa pierre à l’édifice, sa pièce au robot.

Par ailleurs, la sélection d’œuvres par les utilisateurs de l’application permet à Harold d’enregistrer les réponses les plus fréquentes pour répertorier les œuvres qui plaisent le plus. L’objectif étant de créer une exposition immersive, participative et imprévisible.

Restons connectés, rejoignez-nous sur Instagram et Facebook 😊

Cliquez ici pour découvrir la page de Harold !

Laisser un commentaire

shares