Évènements

Créer du lien entre paysage et architecture : une expo à voir !

Partager

Le Bicolore – Maison du Danemark – met à l’honneur l’architecte danoise Dorte Mandrup dans l’exposition « PLACE – Architecture et paysage en symbiose »

Dorte Mandrup prône une architecture respectueuse de son environnement, valorisant son histoire et son contexte. L’architecte conçoit des bâtiments qui reprennent les lignes, les matériaux, les couleurs de l’environnement qui les entoure, glaciers, mer, marécages, ancienne gare… pour créer du sens et sensibiliser.

L’exposition présente cinq projets de l’architecte : le Musée de l’Exil de Berlin, le Wadden Sea Centre au Danemark, le Centre du patrimoine mondial Trilateral Wadden Sea en Allemagne, The Whale en Norvège et l’Ilulissat Icefjord Centre au Groenland. 

On peut y observer les photographies des projets, tourner autour de grandes maquettes assorties d’éléments naturels présents dans l’environnement du bâtiment et ayant inspiré sa conception – plantes, fleurs séchées, pierres, sable, terre, coquillages, algues, ossements, plumes…

Clou du spectacle : on est plongé dans les paysages bruts grâce à un casque de réalité virtuelle, une expérience immersive « Immersive Stories – Ane Skak et Niels Bjørn » qui nous entraîne dans la réflexion de l’architecte autour du lien entre le paysage et le bâtiment à créer. Le casque déroule le film Le Saut : on a effectivement l’impression de « sauter » dans un univers dépaysant, passant tout à coup de l’avenue des Champs-Élysées à de grandes plaines, aux glaciers, à la mer, à en avoir le vertige. La vision à 360 degrés nous montre les paysages sauvages à partir desquels l’architecte imagine ses projets, toujours soucieuse du sens qu’elle y met et du lien à créer avec l’environnement. 

Par exemple, pour le Musée de l’Exil de Berlin, elle crée un lien entre le passé et le présent en reprenant la structure de l’ancienne gare d’où partaient les trains fuyant le régime nazi et réalise ainsi un lieu de mémoire.

En Norvège, The Whale, à mon sens le plus beau et le plus extraordinaire des projets présentés, est un bâtiment construit près d’une vallée sous-marine dans laquelle les baleines viennent se nourrir. Dorte Mandrup s’inspire des lignes de la queue plongeante de la baleine pour créer ce lieu de préservation de la vie marine et de rencontre entre humains et cétacés.

Ses projets ont un sens fort puisé dans l’histoire des paysages dans lesquels ils existent. 

C’est une très belle exposition qui met en valeur une architecte talentueuse qui tient compte des enjeux de préservation de l’environnement et de sensibilisation à l’histoire des lieux qu’elle investit par son travail. 

Cléo Ragasol-Barbey

👋Exposition au Bicolore – Maison du Danemark, 142 Avenue des Champs-Élysées 75008 Paris – Exposition gratuite jusqu’au 6 novembre 2022 – En savoir plus, retrouvez toutes les informations sur le site LeBicolore.fr