Exposition, ZOOM ARTISTE

ZOOM ARTISTE : Edgar Degas, un bourgeois anticonformiste

Partager

Né en 1834 à Paris, le jeune Edgar va être l’héritier d’une culture italienne par son père et américaine par sa mère. De milieu bourgeois, il grandira proche des arts grâce à un patriarche collectionneur. Doué dès son plus jeune âge et encouragé par ses proches E. Degas sera peintre et sculpteur mais aussi photographe ! Avec cet article, apprenez en plus sur celui qui incarnera le changement entre le XIXe et XXe siècle.

Fils prodige 🤓

Son talent le mènera vers l’atelier de Lamothe, ancien disciple du célèbre Ingres qui le félicitera pour son trait avisé. Mais rapidement Edgar Degas fera preuve de caractère en refusant le style académique qui l’enferme dans la peinture historique. Degas s’intéresse à ses contemporains et apprécie retranscrire leur quotidien à travers ses œuvres. Ci-dessous, Les Repasseuses peint en 1877 après des heures d’observations admiratives.

Edgar Degas (1834-1917), Les repasseuses, c. 1884, oil on canvas, 76 x 82 cm, Musée d’Orsay ©Frans Vandewalle

Solitaire 🙇🏻‍♂️

Ses choix le pousseront vers les cercles indépendantistes et impressionnistes. Malgré ses liens avec Edouard Manet, chef de file du mouvement phare du 19eet son seul ami, il réfutera cette appellation et déclarera qu’il est un peintre d’intérieur, du mouvement et non de la lumière ! Il excellera d’ailleurs dans la représentation de courses hippiques, véritable exercice de style pour un homme obnubilé par la mouvance des corps. Ici, nous pouvons retrouver l’inspiration d’Eugène Delacroix, un artiste admiré par Degas. 

Edgar Degas, Chevaux de course à Longchamp, 1873, musée des Beaux-Arts de Boston

Passionné 👯‍♀️

Réputé exécrable sa peinture n’en est pas moins douce notamment lorsqu’il peint ses fameuses danseuses. Quoi de mieux pour un peintre du mouvement que de représenter ces belles en perpétuelle évolution ? Il se prend de passion pour les petits rats de l’Opéra, mais dénoncera aussi les comportements propres à ce milieu. Au total, ce sont 1500 toiles qui seront peintes sur ce sujet, soit plus de la moitié de ses oeuvres.

Edgar Degas, Répétition d’un ballet sur la scène, 1874, Musée d’Orsay

Revendicateur 📣

Enfant des mondanités, il devient un homme asocial qui ne supporte pas les panaches et les courbettes de la gente aisée qui se pavane à l’Opéra. Le Palais lyrique est un lieu pour voir et non pour se faire remarquer ! Avec sa précision et son œil avisé il mettra en avant ses idées à travers des compositions audacieuses qui marqueront l’histoire de l’art. Sa vision à 360° offre aux spectateurs des points de vue in situ et inédit qui font la joie d’hier et d’aujourd’hui.

Ballet, 1877, Edgar Degas pastel sur monotype, Musée d’Orsay ©Jean-Pierre Dalbéra

Ici la composition singulière, rend la part belle à la superbe danseuse mais laisse un goût amer par la présence d’un homme dans l’ombre. Sans visage, il apparaît menaçant.

Une fin de vie entre douleur et couleur 🎨

Dans ses vieux jours, le peintre connaîtra une certaine cécité et il sera malheureusement très seul. Son nouveau matériel préféré sera la pastel. Nous finirons sur cette oeuvre charnelle, mais qui reste pudique, qui définit bien l’amour d’Edgar Degas pour les femmes.

Femme nue, de dos, se coiffant, Edgar Degas, 1890

Voilà, vous connaissez maintenant plus le profil de Mrs Degas, un artiste dont les idées ont dicté ses oeuvres tout au long de ravie ! Nous pouvons que vous encourager à admirer ses oeuvres qui malgré leur signification profonde sont un véritable bonheur à contempler.

Le saviez-vous ? Le musée d’Orsay propose une grande rétrospective du peintre avec pour thème l’Opéra jusqu’au 19 janvier 2020 ! Nous vous y emmenons et vous révèlerons pourquoi, l’avant et l’après spectacle est si important … Réservation sur le site « Activité culturelle Talivera « Degas à l’Opéra » : https://talivera.fr/a/exposition/degas-a-l-opera

Notre article vous a plu ? Laissez-nous un avis 🤩

Restons connectés, rejoignez-nous sur Instagram et Facebook 😊