Joyeux anniversaire Léonard !

Partager

500 ans après la mort de Léonard de Vinci (1452-1519), l’occasion de revenir sur le corpus d’œuvres du peintre semble inouïe ! C’est la proposition que fait le musée du Louvre qui possède la plus importante collection au monde de peintures de Léonard de Vinci ainsi que 22 de ses dessins. La célébration de l’anniversaire de la mort du génie florentin aura lieu en cette rentrée 2019 à compter du mois d’octobre jusque février 2020 .

🖼 La peinture au centre de sa création 🖼

L’exposition gravite autour de cinq tableaux majeurs : la Vierge aux rochers, la Belle Ferronnière, la Joconde, le Saint Jean Baptiste et la Sainte Anne. 🖌

Saint Jean-Baptiste, 1513-1516, Paris, Musée du Louvre – La Belle Ferronnière, ,1495-1497, Paris, Musée du Louvre

L’exposition a pour objectif de montrer l’importance de la « science de la peinture » dans ses créations, discipline qui lui permettait d’apporter de la vie à ses tableaux.

🎂10 ans de travail pour fêter 500 ans d’anniversaire 🎂

Il a fallu 10 ans aux équipes du musée du Louvre pour réétudier tous les documents d’archives et clarifier la biographie de Léonard de Vinci, qui apparait comme un homme d’une extraordinaire liberté. Ces 10 ans ont également permis aux équipes de renouveler l’examen scientifique des tableaux du Louvre et de restaurer trois d’entre eux… un travail qui a mené à la compréhension de sa pratique artistique et sa technique picturale.

D’ailleurs, si vous avez raté l’occasion de prendre un apéro avec La Joconde à l’occasion du partenariat entre le Louvre et Airbnb, l’exposition vous propose un tête à tête avec elle. L’expérience de réalité virtuelle consiste à rencontrer la mythique Lisa Gherardini, et de vivre un moment inoubliable avec elle !

😲 Artiste pluriel 😲

Si on le qualifie de génie, c’est que Léonard de Vinci était non seulement un grand peintre mais également un scientifique, philosophe, inventeur, et ingénieur ! 👨‍🏫👨‍🏭👨‍🎨👨‍🎓

Loin des représentations d’hommes nus, des croquis et esquisses « classiques », le Codex Atlanticus, rassemble justement, en 1119 feuillets, des dessins et des notes. Il regroupe aussi des études d’engins. Avec un rare don de l’intuition de l’espace, de Vinci s’y illustre en ingénieur inventeur avec, par exemple, des engins hydrauliques pour le transport ou le pompage de l’eau, un pont démontable, destiné aux militaires tout comme un char d’assaut. ✒

Codex Atlanticus – Ailes Mobiles, entre 1478-1518, Milan, Bibliothèque Ambroisienne

🖼Le retour du tableau prodige ?🖼

A l’occasion de cette exposition, le président du Louvre a avoué qu’il souhaiterait « voir le Salvator Mundi à Paris ».

Salvator Mundi, 1500, collection particulière

Vous vous en souvenez peut-être ! Estimée 100 millions de dollars par Christie’s, l’œuvre a finalement été vendue aux enchères pour la modique somme de 450 millions de dollars en novembre 2017 ! 💰💰

Cette toile dont la trace a été perdue pendant 137 ans a été acquise avant d’être revendue 45 livres. C’est seulement en 2005 que sa paternité lui est rendue par un fond américain. Elle constitue alors le dernier tableau du maître à appartenir à une collection privée.

Pour savoir si vous pourrez la voir, rendez-vous au Louvre entre le 24 octobre et le 24 février 2020 ! Réservez sur le site votre activité culturelle Talivera « Expo Léonard de Vinci » talivera.fr/exposition/leonard-de-vinci-un-genie-au-louvre-a91

Restons connectés, rejoignez-nous sur Instagram et Facebook 😊

Laisser un commentaire

shares