ZOOM ARTISTE

Zoom Artiste : La lumière et l’espace de James Turrell

Partager

James Turrell est un artiste Américain notable qui depuis plus d’un demi-siècle travaille la lumière et l’espace comme moyen d’expression, dans la création d’espaces suscitant l’émerveillement de la perception humaine. Il s’agit d’une approche artistique très originale qui vient chercher non seulement notre regard mais aussi notre sensation globale.

Turrell a commençé à expérimenter la lumière comme médium dans le sud de la Californie dans les années 1960. C’est dans les années 1970 alors âgé de 27 ans que débute sa série d’installation désormais célèbre des Skyspace à la suite de ses recherches liant des espaces d’intérieur et d’extérieur. 

One accord, série Skyspace, Installation/Land art, James Turrell (2000)

Entre volcan et ciel 🌋✨

En 1979, Turrell avec l’aide de soutiens financiers, fait  l’achat d’un cratère volcanique au nord-est de Flagstaff en Arizona. Ainsi, à l’âge de 78 ans aujourd’hui, il travaille sur l’une de ces œuvres monumentales intitulée Roden Crater où  Il transformera le cratère volcanique en un gigantesque observatoire astronomique, destiné à contempler à l’œil nu divers phénomènes célestes.

Lumière naturelle et artificielle 💫

Twilight Epiphany, série Skyspace, Installation/Land art, James Turrell (2012)

La série Skyspace de Jame Turrell est une série d’installation avec une ouverture pouvant être ronde, ovale ou carrée dans le plafond ouvert sur le ciel. Ces installations peuvent être des structures autonomes ou intégrées à une architecture déjà existante.

Ces ouvertures faites sur le ciel offrent une nouvelle façon de percevoir les éléments célestes. Le ciel devenant ainsi une peinture changeante en fonction du temps et des divers phénomènes météorologiques.

Dans ces œuvres dont plus précisément dans sa série Skyspace ou bien dans son œuvre Virga (1974), l’association de lumières naturelles et artificielles produit d’intéressant mélanges de couleurs qui sont complété par les ouvertures faite sur le ciel, donne un aspect surréaliste à ces espaces.

“La nature de mon travail, c’est la mise en forme de la lumière. La lumière, c’est le matériau, la perception, le média. Il n’y a pas d’image dans mon travail, car la représentation ne m’intéresse pas.”

– James Turrell
Skyspace, James Turrell

La matérialité de la lumière et de l’espace temps 🪐

La perception étant au centre de l’expérience de ces oeuvres, il tend à faire ressentir l’essence intouchable de la lumière en lui donnant une substance et une forme au sein des différents espace. Le temps, lui aussi acteur de cet environnement perceptuel est ce qui forme la variation de ces espaces.

Other Horizon, série Skyspace, Installation/Land art, James Turrell (2004)

La « petite » anecdote 🎤✨

Le chanteur et rappeur américain Kanye West grand amateur d’Art Contemporain fait parti des généreux donateurs de James Turrell. En 2019, il a fait un don à hauteur de 10 millions de dollars à la Turrell Art Foundation ! Emerveillé par sa visite du Roden Crater dans le volcan éteint en Arizona, Kanye West a désiré apporté ce don en contrepartie du tournage de son clip Jesus Is King au Roden Crater ! 🤩

Ce n’est pas la première fois que Kanye West investi le monde l’art contemporain et James Turrell a déjà reçu 3 millions de dollars d’un milliardaire pour soutenir son projet Roden Crater qui devrait se finir dans 4 ans.

« S’immerger signifie exister à l’intérieur d’un environnement réel, un monde de correspondances qui s’ajusterait à nos sens. » Agence Distylight. Les installations de James Turrell offre une expérience sensorielle unique avec le mariage des lumières naturelles mais aussi artificielles. Turrell développe de cette manière une esthétique élégante et épurée qui séduit un public varié de tout âge !

Débora Dooh

Image en-tête : @ James Turrel – Wide Out 1998 @ WikiArt

shares