Rencontre avec AI-DA la première humanoïde à être une artiste !

Partager

Bots, assistants vocaux et intelligences artificielles rejoignent doucement nos robots ménagers pour s’infiltrer dans notre quotidien. L’art, l’un des meilleurs reflets d’une époque, n’est pas en reste. Rencontrez AI-DA la première artiste humanoïde qui vend ses œuvres à prix forts !

Qui est Ai-Da ? 🤖

Un bras articulé, un crayon, des milliers de données et un visage à la sérénité déconcertante, vous voilà face à la nouvelle chérie du marché de l’art ! Le galeriste anglais Aiden Meller s’est offert ce bijou de technologie pour réinventer notre façon de voir et de percevoir les œuvres artistiques. Dessin, peinture et sculpture, rien ne résiste à la robote qui a déjà un style bien définit.

Crédit : Victor Frankowski

Comment ça marche ? 💡

Equipée d’une caméra dans son œil, Ai-Da dessine à partir d’images visionnées puis interprétées par des algorithmes. Ces données sont ensuite traduites en coordonnées spatiales réelles et envoyées à son bras motorisé. 

© Guy Bell, [email protected], 07771786236

Selon son créateur, son style serait influencé par les portraits du début du XXe siècle, y compris les mouvements expressionnistes et cubistes. Il le définira d’ailleurs comme étant un style « urgent et éclaté, qui reflète notre monde actuel alors que nous naviguons dans un monde en mutation en réponse aux progrès technologiques et à un environnement déstabilisant. »

Dessin, Ai-Da, 2019

Pourquoi ça marche ? 🤔

Chacune de ses œuvres s’est vendue plus d’1 million ! Alors que bons nombres d’artistes contemporains peinent à être rentable, Ai-Da roule sur l’or et empoche des pactoles. Mais pourquoi un tel engouement ? L’art a toujours déconcerté, choqué par son rapport au présent et ses phases de rupture avec l’existant. L’artiste humanoïde s’inscrit pleinement dans les questionnements de notre société et la bouscule, créant ainsi l’attractivité.

Sculpture, Ai-Da, 2019

Si l’on peut être interloqué par sa présence, si l’on se demande comment l’on doit la considérer : véritable artiste, expérience symbolique ou déviance de l’Homme ? Son créateur assure que son intention première est justement de prendre le contrepied des dernières innovations et de mettre la technologie au service d’une cause noble et bénéfique pour les humains. 

Peinture, Ai-Da, 2019
https://www.ai-darobot.com/jointhemovement

Toutefois, nous noterons que le galeriste aime cultiver la frayeur envers son intelligence artificielle à travers un site internet très secret et une vidéo de présentation anxiogène. Et vous, les robots ? Vous les aimez ? Ils vous intriguent ? Vous font peur ?

Restons connectés, rejoignez-nous sur Instagram et Facebook 😊

Laisser un commentaire

shares