ZOOM ARTISTE

Zoom artiste : Suzanne Valadon, de la muse à la peintre reconnue

zoom-artiste-suzanne-valadon

Partager

Cette année, les femmes artistes font enfin l’actualité ! Alors qu’une exposition « Elles font l’abstraction » est en préparation au Centre Pompidou pour revenir sur les femmes aux origines du mouvement de l’art moderne, les musées du monde entier revoient leurs programmations pour mettre plus en valeur les artistes talentueuses de leurs collections.

Parmi les artistes françaises, un nom trop méconnu est sans cesse associé aux artistes les plus célèbres du 19ème siècle : celui de Suzanne Valandon. Une exposition lui est consacrée au Monastère Royal de Brou (Bourg en Bresse). Zoom sur cette artiste moderne et avant-gardiste qui a su s’imposer dans un monde de la peinture qui rejetait encore les femmes artistes !

Une muse affranchie

Suzanne Valadon est une figure incontournable du 20ème siècle artistique. Née en 1865, elle devient acrobate pour un cirque alors qu’elle a à peine 15 ans. Obligée d’arrêter cette activité à cause d’un accident, elle s’installe chez sa mère à Montmartre. Là-bas, sa beauté atypique interpelle beaucoup de peintres installés dans ce cœur de l’activité artistique parisienne. Toulouse-Lautrec, Renoir ou encore Erik Satie : Suzanne Valadon devient modèle pour ces artistes célèbres et se lie d’amitié avec eux.

Inspirée par ces peintres, elle se met elle-même au dessin. Sa spécialité : les portraits, dont la modernité et l’intimité révèlent déjà le talent d’une artiste exceptionnelle. Degas, fascinée par son travail, la prend alors sous son aile : Suzanne Valadon devient son élève et sa protégée.

Une peintre moderne

Suzanne Valadon marque par ses œuvres surprenantes de modernité. Avant l’art moderne, ses peintures inspirées par sa pratique du dessin au fusain et à la sanguine débordent de dynamisme et de couleurs. Bien loin d’un réalisme photographique, on retrouve dans les œuvres de Suzanne Valadon des prémisses d’abstraction et des mouvements de couleurs qui deviendront caractéristiques du fauvisme.

Suzanne_Valadon_-_Portrait_d'Erik_Satie

Ses premières expositions ont lieu au début des années 1890. Très vite remarquée par ses contemporains, et soutenue par ses nombreux amis peintres, elle deviendra en 1894 la première femme admise à la Société Nationale des Beaux-Arts.

Un exploit pour une femme peintre !

Portrait d’Erik Satie (1893), huile sur toile, Paris, musée national d’Art moderne.

Le regard d’une femme

Ce qui surprend avant tout dans les œuvres de Suzanne Valadon ce sont ses sujets. Beaucoup de portraits de femmes, mais aussi des représentations de ses amants, de sa famille … Peu de femmes réussissaient à atteindre le statut de peintre, surtout professionnelle, à l’époque de Suzanne Valadon. On ne garde donc que trop peu de traces de ce regard féminin sur l’époque. Chaque portrait de femmes est vu à travers le regard d’un homme.

suzanne-valadon-chambre-bleue
La Chambre bleue, 1923, Musée des Beaux-Arts de Limoges – 2021 : Exposition Monastère de Brou – Le modèle ne répond pas aux esthétiques du modèle féminin de l’époque. L’oeuvre devient un manifeste de la femme contemporaine libre affranchie du regard masculin.

Or, c’est l’inverse dans les œuvres de Suzanne Valadon. On y voit la vie quotidienne de femmes et des scènes d’amitié où l’intimité vient remplacer la sensualité. De sublimes œuvres qui viennent nous renseigner sur la vie des femmes à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème. C’est ce regard profondément féminin qui rend les œuvres de Suzanne Valadon si modernes et inoubliables : il nous offre une autre image de la femme du 19ème siècle, plus libre et plus vivante. Ses œuvres sont comme une fenêtre dans une intimité qui devait être cachée.

Les œuvres de Suzanne Valandon sont donc de véritables témoignages de la vie des femmes du début du 20ème siècle et nous la montrent sous un jour trop rare dans la peinture. Des œuvres sublimes et lumineuses qui méritent d’être redécouvertes !

Pour en savoir plus sur les femmes qui ont fait l’art moderne, rejoignez notre e-café « Les femmes de la modernité« 

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez-nous et partagez vos bons plans sur Instagram et Facebook ! 👩‍🎨