ZOOM ARTISTE

Zoom artiste : Sonia Delaunay, la maestro des couleurs

talivera-zoom-artiste-sonia-delaunay

Partager

Alors que les musées s’apprêtent à rouvrir le 15 décembre, nombreux sont les citadins qui vont venir se presser pour redécouvrir les collections des musées. Une grande artiste est présente au Centre Pompidou ainsi qu’au Musée d’Art Moderne : Sonia Delaunay. Trop souvent présentée dans l’ombre de son mari comme le fait souvent la société pour les couples artistes, c’est pourtant elle qui expérimentait. Elle a participé à la création du mouvement de l’art moderne en France, avant-même Matisse et Picasso. Zoom sur cette artiste peintre dont on côtoie régulièrement les œuvres sans souvent en connaître l’histoire.

Une artiste à la pointe de l’avant-garde

Sonia Delaunay est née en Ukraine le 14 novembre 1885. Originaire d’une famille aisée, elle évolue dans des milieux cultivés et voyage dès son plus jeune âge dans toute l’Europe. Elle possède déjà un talent impressionnant pour le dessin, mais surtout elle se passionne pour la France, en particulier Paris, où elle rêve d’y habiter pour une seule raison : c’est le pays des Impressionnistes. Fascinée par les tableaux de Renoir, elle quitte donc St Pétersbourg où elle vivait avec son oncle, pour rejoindre la capitale alors qu’elle a à peine vingt ans.

Jeune fille endormie, Sonia Delaunay, 1907. Centre Pompidou.

A Paris, elle commence à suivre des cours de peinture mais les abandonne vite. Sonia Delaunay se passionne surtout pour l’avant-garde, au premier rang de laquelle un nouveau mouvement est en train d’émerger et de susciter les débats: le fauvisme. André Derain ou encore Paul Gauguin l’intéresse pour leurs peintures se tournant vers l’abstraction et vers la suprématie de l’atmosphère sur le réalisme à tout prix.

De cet attrait pour le fauvisme, on retrouve déjà dès le début de sa carrière ce qui constituera l’obsession artistique de Sonia Delaunay : le mouvement, la forme mais surtout la couleur, trois caractéristiques de l’art moderne.

Sonia va donc rejoindre le mouvement fauviste, pour vite le dépasser. Dans leurs recherches d’abstraction et de prédominance de la couleur les Fauvistes ne vont, selon elle, pas assez loin. Dès le début de sa carrière artistique Sonia Delaunay est en avance sur son temps !

Portrait de Madame Minsky, 1907

Sonia et Robert Delaunay

Avec son mari le peintre Robert Delaunay, qu’elle épouse en 1910, Sonia Delaunay va mener une longue carrière artistique dominée par une expérimentation constante. Peintures bien sûr, mais aussi décors de théâtre, textiles, costumes, installations lumineuses ou encore arts appliqués : les motifs abstraits de Sonia Delaunay seront déclinés sur tous les médiums possibles. Et ses idées influencent Robert Delaunay qui, à son tour, oriente son travail vers une obsession de la couleur.

Leur premier fan est le poète Apollinaire qui inventera le néologisme d’ « orphisme » pour décrire les atmosphères oniriques et innovantes que développe le couple Delaunay dans tous les aspects artistiques et créatifs possibles.

talivera-zoom-artiste-sonia-delaunay
Tissu de Sonia Delaunay; 1924

Après la mort de Robert Delaunay en 1941, Sonia Delaunay va d’avantage recentrer son travail sur la peinture et va passer le reste de sa vie à imposer Robert Delaunay comme un artiste majeur de la période. Et c’est une réussite car elle arrive à faire reconnaître Robert comme un précurseur de l’art moderne et nombreuses de ses œuvres entrent au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris et au Centre Pompidou.

Une pionnière révolutionnaire

Durant sa carrière, Sonia Delaunay a réussi un exploit : celui de s’imposer comme une femme artiste dans un milieu où elles étaient absentes voire rejetées. Elle est la première femme à avoir une rétrospective au Louvre de son vivant en 1964 ainsi qu’à avoir été décorée de la légion d’honneur.

talivera-zoom-artiste-sonia-delaunay
@Lothar Wolleh

Elle a du faire face à de nombreux affronts misogynes durant toute sa carrière. Véritable précurseur de l’avant-garde, voire du pop art, ses expérimentations vers différents médiums étaient vivement critiquées estimant qu’elle devait « déjà » se contenter de la peinture. De la même manière, alors qu’elle a souvent d’avantage inspiré son époux Robert Delaunay, une grande partie de son travail a été présenté dans l’ombre de celui-ci.

talivera-zoom-artiste-sonia-delaunay
Le Bal Bullier – Sonia Delaunay 1913 – musée national d’Art moderne à Paris (Centre Pompidou)

A force de don et de persistance, Sonia Delaunay a imposé ses œuvres dans le monde de l’art sans jamais se laisser décourager par les critiques qui ne l’estimaient pas légitime. Véritable révolutionnaire de l’art mais aussi et surtout de la place des femmes dans celui-ci, elle a pavé, durant les quatre-vingt-quinze années de sa vie, le chemin pour que toutes les femmes artistes puissent enfin avoir une place reconnue dans les milieux artistiques mondiaux. C’est pourquoi ce zoom artiste lui est consacrée. Quand vous irez au Centre Pompidou de Paris, ou dans un musée d’Art Moderne, vous pourrez contempler ses peintures comme une révélation des mouvements et des couleurs mais aussi comme l’expression de sa volonté.

Un sujet au coeur de l’actualité que Talivera vous propose de découvrir à travers notre conférence en ligne sur les artistes femmes qui ont marqué l’art du XXème siècle. RESERVEZ VOTRE PLACE 👉 E-CAFE : Les Femmes de la modernité.

Vous voulez en savoir plus sur l’art moderne ? RESERVEZ VOTRE PLACE 👉 E-CAFE : 10 choses à savoir sur l’art moderne.

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez-nous et partagez vos bons plans sur Instagram et Facebook ! 😀