EXPOSITION

Temps, peintures et nota bene – Jesper Christiansen à la Maison du Danemark

Partager

Le Bicolore à la Maison du Danemark accueille, jusqu’au 31 juillet, l’exposition Temps, peintures et nota bene du peintre danois Jesper Christiansen, considéré comme le plus grand peintre de paysage contemporain du Danemark.

Un paysagiste moderne

Je ne connaissais pas l’artiste Jesper Christiansen ni même Le Bicolore à la Maison du Danemark, située près de l’Arc de Triomphe, au bout des Champs Elysées. Lorsque l’on entre dans l’exposition, on peut y voir de nombreux tableaux verdoyants, des plantes, des fleurs, des arbres. Mais aussi un vélo, un train électrique pour enfant, des pots de fleurs. Le tout dans un ensemble homogène. Lorsque l’on se rapproche, des milliers, voire des millions de petits points colorés forment les paysages peints par l’artiste !

Depuis son atelier à Odsherred, voilà plus de 30 ans que l’artiste croque les paysages familiers de l’île de Seeland en y intégrant des objets du quotidien. 

Dans ses peintures, le paysage joue un rôle central. C’est avec de tout petits coups de pinceaux sur des canevas noirs qu’il dépeint les paysages de la région de Holbæk au Danemark, où il vit. sublimes fougères. Le peintre scandinave nous partage son espace de vie. Bercé par les peintres paysagistes danois, il ré-interprète le genre traditionnel du paysage et y appose sa marque !

Des références littéraires

Pourtant, à y regarder de plus près, l’œuvre bienveillante et colorée de cet artiste danois de l’art contemporain renferme bien des secrets. Ses motifs sont empreints de références à la littérature, la musique, l’architecture et les arts plastiques. L’artiste glisse en effet d’étranges messages au cœur de ses toiles, des morceaux de textes indéchiffrables intégrés par le peintre. Les premières lignes de son livre Løgneren (1969), écrites en lettres d’imprimerie, se lisent entre les branches nues des arbres. En s’approchant de la toile pour observer à la loupe ses milliers de petites fleurs, on pourra déchiffrer quelques lignes manuscrites de son journal…

Le peintre scandinave enchante la plateforme d’art contemporain de la Maison du Danemark avec ses toiles printanières.

Temps, peintures et nota bene

Exposition temporaire à visiter jusqu’au 31 juillet 2022

Le Bicolore, Maison du Danemark

Exposition « Temps, peintures et nota bene »
Entrée libre et gratuite.
Profitez de visites commentées gratuites les dimanches 29 mai, 12 juin, 26 juin et 10 juillet.

Le Bicolore – 2ème étage de la Maison du Danemark • 142 Avenue des Champs-Élysées • 75008 Paris
lebicolore.dk