L’art de la lumière 🌟

Partager

Chaque jour, le soleil se lève et nous accompagne pour une nouvelle journée. Il est l’objet de la lumière, l’un des éléments les plus essentiels à nos vies. Aujourd’hui connue pour ses bienfaits sur l’humeur et le sommeil, la lumière soigne parfois grâce aux techniques de luminothérapie. Nous vous proposons aujourd’hui un parcours inédit entre lumière, bien-être et art, pour découvrir leurs vertus.

Les bienfaits de la lumière 😌

Si les lampes de luminothérapie font fureur notamment dans les pays nordiques, l’utilisation de la lumière comme outil de guérison a des sources anciennes. Hypocrate, le père de la médecine actuelle, avait déjà foi en sa puissance et préconisait des bains de soleil. Bénéfices sur le sommeil, l’humeur, l’énergie et même la mémoire, la lumière est à l’origine de notre horloge interne qui régule la plupart de nos hormones. Il ne faut donc pas la négliger, surtout lorsque l’on sait ses effets dans le traitement de la dépression saisonnière, de l’insomnie chronique et des troubles de l’anxiété ! 

Divine lumière 🌬

La lumière est donc notre alliée mais comment profiter de ses avantages lorsque l’on est déjà en bonne santé ? Et bien l’art nous offre des possibilités intéressantes, et ce, depuis la nuit des temps. La lumière a toujours eu une forte symbolique au sein des représentations artistiques. Le dieu égyptien Râ et Apollon le grec, représentent le soleil, sa puissance et sa grandeur qui rayonnent à travers les œuvres. Toujours représenté par l’or, on retrouve cette divinité solaire et salutaire chez Fra Angelico qui peint avec technique la voie du seigneur. 

Hippocrate – L’annonciation, Fra Angelico, 1430

Un roi sur le mont Olympe 👑

On ne peut parler de la lumière et du soleil dans les représentations sans évoquer Louis XIV, le roi des arts, le roi soleil. Avec ses parures et l’ingéniosité des artistes de l’époque il fait baigner Versailles dans la clarté grâce notamment au miroir ardent ou à la galerie des glaces. 

Le roi soleil – La galerie des glaces de Versailles

Effets de peinture, effets de lumière 🎨

William Turner, un des plus grands peintres britanniques va exceller dans la représentation de la lumière. A travers des œuvres plus fluides, plus douces où s’estompent les couleurs pour laisser place à un imaginaire aérien, il sera nommé « peintre de la lumière Â» par ses contemporains. Il va ouvrir la voie aux impressionnistes Manet, Monet puis Van Gogh qui lui-même sera le chef du mouvement post-impressionniste. Les artistes sont libérés des règles académiques et mettent tous leurs sentiments dans leurs créations en utilisant de nombreux effets de lumières. Les œuvres invitent de plus en plus à la contemplation et à la sérénité. 

Flint Castle, William Turner, 1838
Le semeur, Van Gogh, 1888

La lumière apprivoisée 📸

L’apparition de la photographie puis du cinéma vont ouvrir le champ des possibles pour les artistes qui multiplient les supports. La lumière est maintenant mécanique, électrique puis physique, on ne s’attèle plus à la représenter, on l’utilise ! Les frères Lumières deviendront immortels grâce au grand écran et plus tard Man ray excellera dans le 8ᵉ art avec ses nombreuses expérimentations photographiques.

Noire et Blanche, Man Ray, 1926

En 1960 un mouvement artistique nait de cette fascination pour la technique et la lumière, c’est l’art cinétique dont on peut admirer les œuvres au Centre Pompidon. 

Salon Agam pour le palais de l’Élysée, Yaacov Agam, 1976

L’art contemporain – expérience sensorielle 🌓

Les artistes que nous côtoyons nous offrent des œuvres immersives uniques où nous pouvons faire le plein de lumière. Les néons, signature du new-yorkais Dan Flavin sont à admirer dans les salles de la fondation Louis Vuitton où se mêlent des couleurs pastels réputées pour détendre. James Turrell, est la référence quand il s’agit de prendre la lumière comme sujet, ses œuvres englobantes vous font agréablement perdre vos repères pour un instant de lâcher prise.

Skyspace, James Turrell, 2013

Nous finirons sur The Weather Project, l’installation solaire de l’artiste danois Olafur Eliasson au Tate Museum de Londres en 2003 qui recréait un lever puis un coucher de soleil surdimensionné. Une invitation à la rêverie qui ne peut que se suivre d’une sensation de bien-être inouïe. 

The Weather Project, Olafur Eliasson, Tate Museum de Londres

Notre article vous a plu ? Laissez-nous un avis 🤩

Restons connectés, rejoignez-nous sur Instagram et Facebook 😊

Laisser un commentaire

shares