Le bien-être grâce à la culture

Retombez amoureux chaque jour

Partager

Le sentiment amoureux, il nous procure bien-être, confiance et rêverie, si seulement il pouvait être quotidien ! Et bien avec l’art, retombez amoureux chaque jour, grâce à un processus neurologique fascinant. Quand le psychologique s’aligne avec le physiologique, les bienfaits sont indéniables !

C’est physique, c’est chimique, l’art est scientifique

Semir Zeki, professeur de neurobiologie et de neuroesthétique à l’University College de Londres, a révélé grâce à ses expériences neuronales pionnières, que l’effet d’une belle œuvre d’art sur l’Homme était semblable à celui de la passion amoureuse. La simple observation d’une œuvre d’art suffit pour déclencher la libération de la dopamine, l’hormone du bien-être qui provoque des sensations de plaisir … parfois intenses ! 

Ses expériences faites à partir de toiles de Botticelli, Turner et Monet ont montré l’activation du cortex orbitofrontal du cerveau.

La naissance de Vénus, Botticelli, 1485

 Ces zones représentent les centres de la récompense, que l’on sait essentiels pour les sentiments de satisfaction et de bonheur.

created by rawpixel.com

Un aboutissement pour Stephen Deuchar, directeur du Fonds pour les arts d’Angleterre, qui a déclaré :  » J’ai toujours cru en l’importance de l’art et il est passionnant de voir des preuves scientifiques qui confirment l’idée que le contact instantané avec des œuvres d’art améliore la vie,  » a déclaré le Dr Stephen Deuchar.

A vous de jouer

Si vous n’avez toujours pas trouvé chaussure à votre pied dans votre vie sentimentale, développez votre goût pour l’art et offrez-vous une dose quotidienne. Peinture, sculpture, art-vidéo, ballet ou architecture, l’avantage de la culture c’est qu’elle est infinie ! A vous d’expérimenter et de cultiver votre curiosité pour susciter votre émerveillement  ! 

People photo created by bearfotos

L’accord entre l’esprit et le corps

L’art c’est bon pour le moral mais c’est aussi bon pour la santé, c’est ce que nous prouve le Professeur Rivka Inzelberg. C’est par surprise, que la doctoresse a découvert le lien entre dopamine, créativité et guérison. Spécialiste de la maladie de Parkinson, elle a reçu pour cadeaux de fin d’année de ses patients, non pas les traditionnels chocolats mais une multitude d’œuvres d’art.

Après des recherches d’envergure internationale, le point commun de ces patients-artistes était un traitement à la dopamine. Initialement utilisée pour faciliter les commandes motrices, la fabuleuse hormone du bonheur augmente par ailleurs la créativité !

Cette nouvelle capacité présente des effets positifs conjoints entre le psychologique et le physique. Il en résulte une amélioration du bien-être et des fonctionnalités motrices. Une nouvelle carte à ajouter dans votre jeu pour vivre heureux, avec le sport, une alimentation variée et du lien social, l’art est votre nouveau as de cœur.

Pour profiter des bienfaits de la culture retrouvez notre sélection de e-cafés sur notre site Talivera.fr

Restons connectés, rejoignez-nous sur Instagram et Facebook 😊

shares