EXPOSITION, Musée

Yves Saint Laurent, l’esprit derrière la maison de couture

Partager

A l’occasion de la nouvelle présentation des collections d’Yves Saint Laurent au sein de son musée éponyme, nous avons décidé de retracer son portrait, selon l’oeil Talivera.  👀

Une enfance de l’autre côté de la Méditerranée 🇩🇿

Yves Mathieu-Saint-Laurent naît le 1er août 1936, à Oran, en Algérie. Il y passera toute sa jeunesse avant d’arriver à Paris à l’âge de 18 ans. De cette vie au Maghreb, il gardera une grande source d’inspiration à laquelle on doit notamment la collection « La Saharienne » de 1968. Par ailleurs, c’est l’un des premiers à intégrer des mannequins d’origine asiatique et africaine dans son équipe. Son histoire avec l’orient ne s’arrête pas là, puisqu’en 1980, il achète le jardin Majorelle au Maroc, un jardin botanique créé par le peintre du même nom. Il y installe son atelier d’artiste et créera le bleu majorelle en son honneur. De nos jours, on peut visiter ce lieu iconique, dont le mélange entre les styles art déco et berbères, est unique au monde. 

L’enfant chéri de la mode 🤴🏻

Fin dessinateur, il entrera rapidement dans les ateliers de Christian Dior où il éblouira par son talent. A la disparition du styliste, c’est lui qui prend la direction et s’impose comme le plus jeune couturier à diriger une maison. Cependant, Yves voit plus grand et signe son indépendance en ouvrant le 4 décembre 1961, sa propre maison de couture. A la présentation de sa première collection, toute la haute société parisienne se rue pour admirer la silhouette Yves Saint Laurent. De ses années chez Dior, il gardera la rigueur et l’élégance, à laquelle il apportera une touche de liberté. Il s’inscrit totalement dans le mouvement d’émancipation de la femme et créa le « Smoking  ». Une adaptation du costume masculin pour la femme qui rencontra un succès fulgurant.

Une admiration pour les arts 🎨

Il n’y a pas que de Jacques Majorelle dont était fan Yves Saint Laurent. De son amour des arts, une passion qu’il partageait avec son compagnon Pierre Bergé, il nous offrira de belles collections. Mondrian, Van Gogh, Matisse et Picasso sont tour à tour mis à l’honneur à travers ses robes. En 1976, il présente la collection « Opéra-Ballets-Russes » dont le défilé sera un impressionnant spectacle. In fine, c’est ce mélange des formes de créations et des sources d’inspiration qui ont fait son succès fulgurant et sa notoriété éternelle.

Notre article vous a plu et vous voulez en savoir plus ? Rendez sur notre site internet et inscrivez-vous à notre nouvelle activité : La mode et Yves Saint Laurent au musée Saint Laurent

Restons connectés, rejoignez-nous sur Instagram et Facebook 😃

Étiquettes :